ActualitésDroits de l’Homme

Iran : Plus de 412.700 décès dus au coronavirus

· Le secrétaire général de la maison des soins infirmiers : l’Iran doit attirer 150.000 infirmières pour répondre aux normes internationales. (Agence Tasnim, 8 septembre 2021)

Par
Secrétariat du CNRI

· L’hôpital Imam Reza de Machad : Nous sommes en crise. La contamination est beaucoup plus élevée que le 4e pic, les hospitalisations USI et la mortalité sont deux fois plus élevées que le pic précédent. (Agence Isna, 7 septembre 2021)

· Les facultés de médecine de Kachan et d’Ispahan : 3972 patients admis, 528 patients décédés dans 56 USI ces dernières 24 heures. (Agence Imna, 8 septembre 2021)

· La faculté de médecine de Dezfoul : les habitants d’un village d’accès très difficile ont été contaminés collectivement par le coronavirus. (Agence Isna, 8 septembre 2021)

· Le vice-gouverneur de Fars : nous prévoyons qu’à partir de la mi-octobre, nous affronterons la sixième vague de coronavirus appelée Lambda. (Javan, 8 septembre 2021)

· Le quotidien Jahan Sanat, 8 septembre 2021 : Les erreurs fatales de certains responsables dans la fourniture de vaccins ont tué des milliers de personnes. Les auteurs de la tragédie doivent être jugés.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 8 septembre 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est supérieur à 412.700.

Le bilan effroyable des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 96.966, Khorassan Razavi 32.125, Ispahan 27.190, Khouzistan 25.351, Mazandaran 15.830, Fars 14.804, Azerbaïdjan oriental 14.763, Azerbaïdjan occidental 14.528, Guilan 14.295, Lorestan 14.115, Alborz 12.028, Sistan-Baloutchistan 12.025, Qom11.380, Kerman 10.777, Markazi 7698, Hamedan 7903, Hormozgan 7105, Kurdistan 6462, Khorassan du Nord 5354, Ardebil 5185, Bouchehr 4704, Qazvine 4544, Chaharmahal-Bakhtiari 3180.

A Téhéran, le personnel médical indique que l’hôpital Massih Daneshvari est surpeuplé et la situation explosive. Ils n’ont pas assez de respirateurs et fabriquent des respirateurs à trois et quatre voies, inventés par le personnel médical. La distance entre les lits, qui est de deux à trois mètres dans le mode standard, est de 40 à 60 centimètres à Massih Danechvari, pour partager les ventilateurs, ce qui est totalement malsain.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 8 septembre 2021

Bouton retour en haut de la page