Les murs de Téhéran et d’autres villes de province recouverts de portraits et de messages des dirigeants de la Résistance

Le dimanche 8 décembre, malgré le lourd dispositif de sécurité déployé et l’état d’alerte des forces répressives, des unités de résistance ont affiché des portraits et des messages de Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, et de Massoud Radjavi , dirigeant de la Résistance iranienne, dans divers points de la capitale, notamment au dessus du pont de Tavanir et à la faculté d’agronomie. La veille, ces activités avaient eu lieu à l’université de Téhéran et la faculté des sciences de l’industrie Charif ainsi que dans plusieurs secteurs de la capitale.

Le même jour, le 8 décembre, des portraits et des messages des dirigeants de la Résistance ont aussi été affichés dans de nombreuses villes, notamment à Kerman (centre sud), Ahwaz, Abadan et Masjed-Soleiman (sud-ouest), ainsi qu’à Lahidjan et Racht (nord) et Zandjan (nord-ouest).

On pouvait lire sur ces affiches : « La fin de l’oppression et de l’injustice du guide suprême est proche », « Le soulèvement continue. La seule réponse aux mollahs est le feu. Allumez le feu !», « Le renversement de ce régime inhumain est certain », « A bas Khamenei ! Vive Radjavi ! », « La jeunesse insurgée a fait de votre vie un enfer », « Faites de chaque rue un bastion du soulèvement et de la révolte », « Le conseil de sécurité de l’ONU doit déclarer les dirigeants du régime comme des criminels contre l’humanité pour la répression et le bain de sang, et les traduire en justice. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 décembre 2019

 Téhéran – Pont de Tavanir, 8 décembre 2019

Téhéran – Pont de Tavanir, 8 décembre 2019
Massoud Radjavi: “Le soulèvement continue. La seule réponse aux mollahs est le feu. Allumez le feu !”

 Téhéran – 8 décembre 2019

Téhéran – 8 décembre 2019
‌ Massoud Radjavi: “La jeunesse insurgée a fait de votre vie un enfer .”

 Téhéran – 8 décembre 2019

Téhéran – 8 décembre 2019

Maryam Radjavi: “Faites de chaque rue un bastion du soulèvement et de la révolte.”

 Téhéran – 8 décembre 2019

Téhéran – 8 décembre 2019
Massoud Radjavi: “La jeunesse insurgée a fait de votre vie un enfer.”

 Téhéran – Faculté d’agronomie, 8 décembre 2019

Téhéran – Faculté d’agronomie, 8 décembre 2019
Massoud Radjavi: “ Le soulèvement continue.”

 Téhéran – 8 décembre 2019

Téhéran – 8 décembre 2019
« A bas Khamenei ! Vive Radjavi ! »

 Téhéran – 8 décembre 2019

Téhéran – 8 décembre 2019
« A bas Khamenei ! Vive Radjavi ! »

 

Zandjan – Rue Chahriar, 8 décembre 2019
Maryam Radjavi: “La fin de l’oppression et de l’injustice du guide suprême est proche.”

 

Téhéran – 8 décembre 2019
Maryam Radjavi: “Le conseil de sécurité de l’ONU doit déclarer les dirigeants du régime comme des criminels contre l’humanité pour la répression et le bain de sang, et les traduire en justice.”

 

Téhéran – 8 décembre 2019
« A bas Khamenei ! Vive Radjavi ! »