MutlaqUn dirigeant irakien de premier plan a affirmé que le régime iranien a « infiltré le système judiciaire en Irak », avec des juges qui rendent des décisions dictées par Téhéran, y compris des jugements contre l'opposition iranienne.

Le Secrétaire général du Mouvement national irakien et chef du Front du Dialogue national, le Dr Saleh Mutlak, a ajouté que les décisions comme les mandats d'arrêt absurde délivrés contre  les membres de la principale opposition iranienne proviennent des services de renseignements du régime iranien.



M. Mutlak a également réagi aux déclarations de l'ambassadeur du régime iranien en Irak, qui a récemment averti que ceux qui accusent Téhéran d'ingérence seront passibles de poursuites.

« Où l’envoyé du régime iranien va-t-il nous poursuivre en justice, devant les tribunaux irakiens ou iraniens », a demandé à M. Mutlak dans une interview sur  la chaîne télévisée al-Hurra.

Lorsque l'ambassadeur d'un pays étranger fait de telles remarques, a-t-il dit, c’est en fait le gouvernement et le président irakiens qui sont à blâmer pour lui permettre de rester dans le pays.

M. Mutlak a également déclaré que l’ambassadeur iranien, Hassan Dana’ifar, rend ces propos provocateurs parce qu'il est convaincu que le régime a une influence sur le système judiciaire irakien.

« C'est quelque chose qui a été prouvé à maintes reprises. Certains juges émettent des jugements sur l'ordre du régime iranien, notamment contre des personnalités politiques irakienne en les empêchant de participer aux élections législatives ».

M. Mutlak a ajouté : «Il y a aussi d'autres décisions, comme les mandats d'arrêt contre les membres de l'opposition iranienne sur le sol irakien. Toutes ces décisions viennent d'Iran et de ses services et sont simplement remis à la justice irakienne. »

« Les services de renseignement iraniens suivent ces décisions. [L’ambassadeur du régime] connaît l'influence du régime iranien sur la justice irakienne. »

M. Mutlak a ajouté que le peuple irakien n’accepte ni ces ingérences et ni ces « insultes ».