Trois_crivains_condamns__18_ans_demprisonnement_en_Iran-480

Le régime iranien a condamné cette semaine trois écrivains iraniens, Reza Khandan Mahabadi, Baktash Abtin et Kayvan Bajan, à une peine de 18 ans d'emprisonnement. Les trois membres de l'Association des écrivains iraniens ont été inculpés en août dernier sur la base d'une plainte déposée par le ministère iranien du Renseignement (VEVAK) en 2015.

Le ministère avait accusé les écrivains de « propager la propagande contre l’Etat » et d'avoir publié une publication illégale, faisant référence à une brochure interne de l'Association des écrivains iraniens.

L’association a qualifié jeudi les accusations de "sans fondement".

Le régime moribond, confronté à une situation sociale explosive, cherche à créer un climat d’intimidation et de peur dans la population.