Usman NajifiUn ténor de la liste al-Irakiya, qui a remporté les dernières élections parlementaires en mars en Irak, a estimé que l'ingérence du régime iranien en Irak était aussi profonde que vaste, ajoutant qu'il fallait l’arrêter.

Ossama al-Najifi a déclaré que l’ingérence de Téhéran exigeait une réponse internationale.

Dans une interview le 4 août, Al-Arabiya TV a démandé à al-Najifi pourquoi, si toutes les parties sont opposées à l'ingérence, elles ne s’unissaient pas pour former un gouvernement ?

Al-Najifi a répondu : « Certaines forces politiques ont des liens avec des pays de la région et en particulier l'Iran et tentent d'empêcher la mise en œuvre de la loi. L’Iran s'oppose à ce qu’Alawi occupe le poste de Premier ministre et cela constitue un exemple flagrant d'ingérence dans les affaires intérieures de l'Irak. »