Record_of_Mohammad_Javad_Zarif_the_Foreign_Minister_of_the_Iranian_regime-218x150
Par
Staff Writer
Par Shahriar Kia
Le régime iranien exploite la catastrophe du coronavirus dans le pays pour obtenir l’allégement des sanctions internationales.

« Celui qui a choisi la vie de ses compatriotes, doit combattre le message de mort provoqué par le coronavirus et par les sanctions (américaines). » Ce sont les mots de Mohammad Javad Zarif, le ministre des Affaires étrangères du régime iranien, dans son message du Nouvel an persan publié sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères.

 

Une alerte maximale et des mesures répressives n’ont pu empêcher la révolte à l’occasion de la fête du feu

Les jeunes insurgés ont tourné le dernier mardi de l'année iranienne, Chaharshanbe Souri (Fête du feu, dernier mardi de l’année iranienne avant Norouz), à Téhéran et dans les autres villes du pays, notamment Oroumia, Ahvaz, Qom, Isphahan, Tabriz, Ardebil, Anbaran, Abhar, Chiraz, Racht, Khorramabad, Dezfoul, Tabriz, Machad, Kermanchah, Lahidjan, Roudbar, Qods, Ochnavieh, Mahabad, Naghadeh, Khach, Delidjan, Karaj, Fardis, Chahriar, Doroud, Borujerd, Tonekabon, Semnan, Sabzevar, Chahroud, Gatchsaran, Behchahr, Kerman, Zahedan, Darab et Andimeshk dans des actes de protestations contre le fascisme religieux au pouvoir.

Le refus d'accorder à l'AIEA l'accès à des sites suspects est un acte de tromperie pour acquérir la bombe atomique

Il faut rétablir six résolutions du Conseil de sécurité, fermer les sites d'enrichissement et nucléaires, autoriser les inspections à tout moment et en tout lieu

Le fascisme religieux au pouvoir en Iran a de nouveau refusé l'accès aux inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour inspecter deux sites soupçonnés d'avoir abrité des activités nucléaires. Ce refus montre une fois de plus que le régime continuera à tromper la communauté internationale dans le but d'obtenir des armes nucléaires.

Albanie et sept autres pays s'alignent en faveur de la liste des sanctions de l'UE contre le régime iranien

Par Amir Taghati

Le 25 février 2020, huit pays, dont l'Albanie, se ont alignés en faveur de la liste des organisations terroristes contre le régime iranien. Le Conseil de l'Union européenne a élargi la liste des entités terroristes de l'UE, qui comprend des individus, des groupes et des entités qui font l'objet de mesures restrictives visant à lutter contre le terrorisme.

La crise du coronavirus en Iran et l’inaction du régime

par Mansoureh Galestan

Lundi, Ahmad Amir Abadi Farahani, membre du parlement du régime de la ville de Qom, où le coronavirus a été détecté pour la première fois, a révélé que 50 personnes à Qom étaient mortes au cours des deux dernières semaines en raison du COVID -19.

Le coronavirus se propage à travers l'Iran,

par Mansoureh Galestan

Les rapports officiels du régime iranien confirment que la propagation du coronavirus qui a coûté la vie à plus de douze personnes et infecté plus de 200 personnes. Les autorités refusent d'annoncer le nombre réel des victimes, alors qu’un député de la région où le virus est apparu, la ville de Qom, plus d’une cinquantaine de morts est à déplorer.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Iran : mascarade électorale – N°8

Les informations en provenance de milliers de bureaux de vote dans les 31 provinces d'Iran indiquent que le peuple iranien a complètement boycotté et boudé la mascarade électorale, de sorte qu'en fabriquant des chiffres et en annonçant le décompte des votes, les responsables du régime ont fait preuve de confusion et fait des déclarations contradictoires.