Le rôle important des femmes dans les récentes

Écrit par la rédaction

Le 8 janvier, le Corps des gardiens de la révolution islamique a abattu un avion de passagers ukrainien avec un missile sol-air, tuant les 176 personnes à bord. Après trois jours de déni, le régime a reconnu qu'il était responsable, déclenchant une série de manifestations en Iran.

 Iran: le représentant du guide suprême demande l'exécution de l’ambassadeur britannique

par Mahmoud Hakamian

Le 14 janvier, Ahmad Alamolhoda, l'imam de la prière du vendredi à Machhad et représentant du Guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, dans la province de Khorasan Razavi, a déclaré après l'arrestation de l'ambassadeur britannique en Iran la semaine dernière, qu'il aurait dû être "coupé en pièces."

Quatrième journée de manifestations étudiantes en Iran

Soulèvement en Iran – N°8

A midi les universités de Téhéran étaient le théâtre de manifestations
Les étudiants en médecine de Téhéran se sont rassemblés devant la mosquée de l’université pour protester et lancer des slogans contre le régime comme « ne me traite pas de séditieux, c’est toi le séditieux, oppresseur », « Ayez peur, nous sommes tous unis », « Commandant-en-chef, démission », « les pasdarans commettent des crimes, le guide suprême les soutient », « honte à la radio et la télé d’Etat », « A bas le tyran, qu’il soit chah ou guide suprême », « 1500 tués en novembre », « Justice, justice pour toutes ces injustices », « A bas le principe du guide suprême », « nous n’avons pas donné de morts pour faire de compromis ou encenser un guide meurtrier », « nous mourrons mais nous reprendrons l’Iran », « Libérez les prisonniers politiques ».

 Ghassem Soleimani,

Par Mansoureh Golestan

Des informations parues dans divers médias ont rapporté « d'énormes cérémonies funéraires » en Iran pour le commandant de la Force Qods, Ghassem Soleimani, récemment tué par une frappe américaine à Bagdad et qui a réjoui la majorité des iranien dans le pays et la diaspora.

 

Struan Stevenson

Struan Stevenson, ancien président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l'Irak, dans un article diffusé par l’agence UPI, a expliqué pourquoi l'élimination du célèbre général Qassem Soleimani du régime iranien est importante pour la paix et la sécurité dans le monde et en particulier au Moyen-Orient.

 force terroriste Qods en Iran

Le parlement des mollahs approuve ce supplément budgétaire en vue d'exporter le terrorisme et la guerre dans la région

Ali Larijani, membre du corps des pasdaran et président du parlement du régime iranien, a annoncé qu'avec l’aval personnel du guide suprême des mollahs Ali Khamenei, le parlement a approuvé un supplément budgétaire de 200 millions d'euros à la Force terroriste Qods pour les deux derniers mois de l'année civile iranienne, provenant du « Fonds national de développement » du pays.

Qassem Soleimani and Abu Mehdi Muhandes

Qassem Soleimani and Abu Mehdi Muhandes

Par Mansoureh Galestan

Le 03 janvier, Qassem Soleimani, le commandant notoire de la Force terroriste Qods des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), et Abu Mahdi al-Muhandis, chef des milices extrémistes irakiennes, ont été tués par une frappe américaine en Irak.

Iran : Qui sont les commanditaires du massacre de novembre

L’OMPI, principale force de l’opposition iranienne, a révélé le 15 décembre les identités de 504 victimes de la répression du soulèvement de novembre en Iran. 208 photos de victimes tombées au champ d’honneur ont été publiées. A ce jour, l’appareil répressif a fait 1500 morts, 4000 blessés et 12.000 arrestations. Des rafles qui continuent.