Iran - Manifestations et accrochages à Téhéran, Ispahan et Sirjan au 10e jour du soulèvement

Soulèvement en Iran - N° 33

Ce 24 novembre, malgré le déploiement de hordes de pasdarans, de miliciens du Bassidj, de forces de sécurité, d’agents en civil et d’agents du renseignement dans les centres urbains, le soulèvement s’est poursuivi pour sa 10e journée avec des manifestations et des accrochages entre les jeunes et les forces répressives dans de nombreuses villes.

Le quartier de Tehran-Pars dans l’est de la capitale, a été le théâtre de manifestations et de brefs accrochages avec les forces de sécurité. Des agents armés ont fermé les rues menant à Tehran-Pars pour empêcher les manifestations et les accrochages de se propager.


Afchine Alavi
@afchine_alavi
Iran - Manifestations et affrontements ont continué pour la 9e journée du soulèvement national malgré une répression meurtrière https://www.ncr-iran.org/fr/communiques-cnri/iran-protestations/22029-manifestations-et-affrontements-ont-continue-pour-la-9e-journee-du-soulevement-national-malgre-une-repression-meurtriere … #Iran #IranProtests #FreeIran


Iran - Manifestations et affrontements ont continué pour la 9e journée du soulèvement national...
ncr-iran.org
40
11:27 - 24 nov. 2019
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
41 personnes parlent à ce sujet

Afchine Alavi
@afchine_alavi
· 23 nov. 2019
En réponse à @afchine_alavi
Ces images montrent les manifestations à Oroumieh à l'ouest de l'Iran #IranProtests #IranianProtests images diffusées par le réseau de l'OMPI en Iran.

Vidéo intégrée

Afchine Alavi
@afchine_alavi
A Ghalé Hassan Khan à Téhéran les manifestations étaient pacifiques mais les forces de répression ont fini par tirer et réprimer dans la violence #IranProtests #IranianProtests #FreeIran

Vidéo intégrée
13
00:01 - 24 nov. 2019
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
17 personnes parlent à ce sujet
Les informations rapportées indiquent que dans les villes de Malard et Fardiss, au sud-ouest de Téhéran, la situation était très tendue. Les forces répressives sont déployées dans les rues.

A Ispahan, les habitants et les jeunes insurgés se sont rassemblés dans la rue Kaveh et ont affronté les unités spéciales anti-émeutes et les agents en civil. Les gens ont bloqué la rue du 25 Aban pour y manifester.

A Sirjan aussi, des rassemblements se sont formés et des heurts ont éclaté avec les forces de sécurité. Avec la tombée de la nuit, de nombreux jeunes sont descendus dans les rues.

A Chiraz, paniquées à l’idée de voir la population s’en prendre aux commissariats, les autorités ont donné l’ordre aux agents de sécurité de ne pas sortir pour l’instant des commissariats.


Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 novembre 2019