Sahar Khodayari,
La jeune femme s’est immolée pour protester contre les discriminations
Sahar
Appel à la condamnation de la politique misogyne du régime des mollahs

La mort tragique de Sahar Khodayari, une jeune femme qui s’est immolée pour protester contre la répression et la discrimination, souligne qu’il est impératif de faire face à la tyrannie religieuse au pouvoir en Iran et de condamner sa politique misogyne.

La mort de Sahar est particulièrement déchirante pour tous les Iraniens, en particulier les femmes et les jeunes filles, et ne fait que renforcer leur détermination à renverser la théocratie au pouvoir et à instaurer la liberté et l’égalité en Iran.

La Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne présente ses plus sincères condoléances aux amis et à la famille de Saha. Elle appelle également toutes les organisations internationales de défense des droits des femmes et des droits humains à condamner les politiques misogynes du régime religieux médiéval et ses crimes contre les femmes et les jeunes filles iraniennes. Le silence et l’inaction face à ces atrocités ne font qu’encourager les mollahs à continuer de les perpétrer.