Dr. Ahmad Reza DJalali

La Résistance iranienne condamne fermement la peine de mort prononcée à l’encontre du Dr Ahmad Reza Jalali et appelle tous les défenseurs des droits de l'homme dans le monde à intervenir immédiatement pour empêcher cette peine cruelle.

M. Jalali, un citoyen suédois d’origine iranienne, a été arrêté le 24 avril 2016 et condamné à mort par les tribunaux du régime intégriste en septembre 2017. Seulement quelques jours plus tard, la Cour Suprême des mollahs a approuvé le verdict. Tout au long de ce processus, il a été privé d'un procès équitable, même dans le cadre des lois du régime des mollahs, notamment le droit de faire appel.

La condamnation verbale de cette décision pénale par l'Union Européenne et les États membres n'est en aucun cas suffisante. L'inaction de la communauté internationale, et plus particulièrement des pays Occidentaux contre les exécutions massives, les violations brutales et systématiques des droits de l'homme en Iran, a encouragé le fascisme religieux dans l'application de ces peines cruelles.

Le montage et la diffusion des aveux forcés de M. Jalali par les chaines du régime, l'insistance de sa famille sur le fait que ces aveux ont été arrachés sous la contrainte et qu’il les a démentis, indiquent que ces scènes ont pour but de faire du chantage contre les pays européens et créer un climat de terreur à l’intérieur de l’Iran.

Conseil National de la Résistance iranienne – Commission des Affaires étrangères
Le 26 décembre 2017