Iran : plus de 66.400 décès dus au coronavirus dans 342 villes – Mis à jour AU 6 juillet 2020, 18H00
Par
Secrétariat du CNRI
L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé dans l’après-midi du 6 juillet que le nombre de décès dus au Covid-19 dans 342 villes d’Iran dépasse les 66.400.

Le nombre de victimes dans les provinces, de Khouzistan est 5075, de Khorassan-Razavi est 4690, d’Ispahan est 3255, d’Alborz est 2065, d’Azerbaïdjan oriental est 1945, d’Azerbaïdjan occidental est 1880, de kermanchah est 1690, de Hamedan est 1485, d’Ardebil est 716, de Markazi est 675, de Boucher est 670, d’Ilam est 470, Auxquels s’ajoutent les chiffres des autres provinces.

Activités des unités de résistance et des partisans des Moudjahidine du peuple (OMPI / MEK) dans tout l’Iran
Par
Secrétariat du CNRI
“Massoud Radjavi : Le 20 juin 1981 nous avons maintenu élevée la bannière de la résistance.”
“Nous n’aurons de cesse que l’Iran soit libre, à bas Khamenei.”
“En route vers la rébellion et le soulèvement – un Iran prospère, avec Maryam Radjavi.”

La jeunesse insurgée vise des centres répressifs du pouvoir en Iran
Par
Secrétariat du CNRI
La semaine dernière, des jeunes insurgés ont mis le feu aux entrées de centres répressifs du régime chargés de propager la terreur et l’extrémisme. Ces actions se sont déroulées à Téhéran, Ahwaz, Ispahan, Karadj, Shahriar et Qom.

Covid-19 dans 342 villes d’Iran dépasse les 64.200.
Par
Secrétariat du CNRI
L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé dans l’après-midi du 2 juillet que le nombre de décès dus au Covid-19 dans 342 villes d’Iran dépasse les 64.200.

Le nombre de victimes dans les provinces, de Khorassan-Razavi est 4050, de Qom est 3930, de Lorestan est 2350, d’Azerbaïdjan occidental est 1760, de Kermanchah est 1630, de Hamedan est 1440, de Khorassan du nord est 750, de Hormozgan est 650, d’Ilam est 440, Auxquels s’ajoutent les chiffres des autres provinces.

Iran : plus de 65.200 décès dus au coronavirus dans 342 villes
Par
Secrétariat du CNRI
Rétablissement des restrictions dans tout le pays à partir du 5 juillet

La télévision officielle : le danger a dépassé la côte d’alerte

Le ministère de la Santé a annoncé 18 provinces dans le rouge ou en état d’alerte
Massoud Mardani, du centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) : Jusqu’à présent 18 millions d’Iraniens, soit 20% de la population du pays, ont contracté le Covid-19

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé dans l’après-midi du 1er juillet que le nombre de décès dus au Covid-19 dans 341 villes d’Iran dépasse les 63.700.
Par
Secrétariat du CNRI

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé dans l’après-midi du 1er juillet que le nombre de décès dus au Covid-19 dans 341 villes d’Iran dépasse les 63.700.

Le nombre de victimes dans les provinces, de Khouzistan est 4870, de Khorassan Razavi est 3900, d’Ispahan est 3205, de Sistan-Balouchestan est 2055, de Golestan est 1610, de Kermanchah est 1590, de Fars est 1340, de Kerman est 805, de Khorassan du nord est 695, de Bouchehr est 620, Auxquels s’ajoutent les chiffres des autres provinces.

Les manifestations contre la crise reprennent en l’Iran
Par
Mansoureh Galestan

Le 29 juin, les employés municipaux de Bouchehr sont en grève pour protester contre le non-paiement des salaires depuis quatre mois.

Selon les informations, de nombreuses manifestations ont lieu à travers l’Iran contre la crise aigüe dans le pays et les injustices du régime intégriste.

L’isolement international croissant du régime iranien
Par
Mahmoud Hakamian
L’isolement international du régime iranien s’accroît en raison de ses activités néfastes. Téhéran a essuyé plusieurs échecs ces dernières semaines qui mettent en évidence l’isolement croissant du régime des mollahs et leurs pasdaran.

Moudjahidine du Peuple : nuisance ou menace pour le régime en Iran ?
Par
la rédaction

La crise sanitaire provoqué par la propagation du Coronavirus en Iran, qui avait dépassé les 63 000 victimes début juillet, n’a pas empêché les autorités iraniennes de poursuivre leur campagne de répression et de diabolisation contre l’opposition. Les Moudjahidine du peuple sont-ils qu’un épiphénomène qu’il convient de gérer en marge des affaires de l’Etat, comme certains lobbys veulent les présenter en Occident ? Ou représentent-ils une véritable menace pour la survie de la dictature en Iran ?