La députée belge Els van Hoof salut l’engagement de la Résistance iranienne
CNRILa députée belge Els van Hoof participait le samedi 1er juillet au grand meeting « Pour un Iran libre et démocratique ». Des dizaines de milliers s’étaient réuni à Villepinte (Paris-Nord) pour appeler à soutenir les forces démocratiques en Iran qui œuvrent pour un changement de régime de l’intérieur et l'instauration d'une république basée sur la souveraineté et le libre choix des Iraniens.

Des dizaines de personnalités politiques et de parlementaires des États-Unis, d’Europe et du Moyen-Orient, ainsi qu’une imposante délégation de l’opposition démocratique syrienne, ont participé à cet évènement.

Dans son intervention, Els van Hoof a déclaré : « En tant que présidente de la section des femmes de mon parti, je soutiens la vision [de la présidente de la Résistance, Maryam Radjavi] pour les femmes iraniennes. Je sais qu’au sein de l’OMPI, les femmes occupent des postes de direction et ont des responsabilités, ce qui est très encourageant. »

Van Hoof a également exprimé ses inquiétudes au sujet de la situation déplorable des femmes en Iran. « Nous sommes très préoccupés par les violations des droits des femmes et des minorités en Iran. Sur l'indice d'écart global entre les sexes, l’Iran est classé 139 sur 144 pays. Le régime iranien doit avoir honte de cela. »

Le thème général du Rassemblement était le soutien au changement de régime en Iran et la nécessité de mettre fin à la politique de complaisance avec les mollahs.

Els van Hoof a également rappelé que les actes extrémistes et terroristes ne sont pas commis par des musulmans, mais par des terroristes. « Vous savez que mon pays, la Belgique, a été victime des actes criminels des extrémistes qui ont agi au nom de l’islam. Mais votre mouvement, l’OMPI, en tant que force musulmane représente un islam démocratique et tolérant. Votre résistance montre que l’islam et la démocratie sont compatibles. La même chose est valable pour les droits des femmes et l’islam. [Votre] interprétation de l’islam remet en cause un islam radical et leur interprétation dogmatique du Coran. Cela nous donne beaucoup d'espoir pour l'avenir de l’Iran et pour le monde. »

Elle a exprimé son espoir pour la liberté des Iraniens et a promis de plaider pour que le Parlement belge soutienne la Résistance du peuple iranien pour la démocratie et les droits de l’homme.