Anwar Malik
NCRI - Anwar Malik, ancien rapporteur syrien dans la Ligue arabe et personnalité politique et écrivain, a dans une interview avec la chaîne satellite Iran NTV (INTV) dénoncé le régime iranien comme la cause principale de l’augmentation du terrorisme sous le nom d'Islam.

"La solution est d'expulser ce régime de la communauté internationale, et en même temps reconnaître la résistance iranienne en tant que représentant légitime du peuple iranien" a-t-il ajouté.

"Le peuple iranien est la première victime de la répression des mollahs, du terrorisme et de la barbarie", a déclaré l’écrivain avant de poursuivre : "Cependant, les pays de la région, y compris les peuples de Syrie, d'Irak, du Liban et du Yémen ont beaucoup souffert de ce régime et ils espèrent tous que l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI / MEK) dominera contre ce fascisme religieux, dont le renversement n'est que du ressort du peuple iranien et de sa résistance organisée " poursuit-il.

"Les pays arabes doivent répondre adéquatement aux mesures trompeuses de l'Iran. Il n'y a pas d'autre choix que de mettre fin à toutes les relations et d'expulser les ambassadeurs iraniens ... Seul le peuple iranien peut renverser ce régime », continuait M. Malik.

"Au sujet de l’OMPI / MEK, j'ai beaucoup de respect pour eux, car ils sont fixés sur la destruction de cette énorme peste religieuse", explique-t-il en faisant référence au régime iranien.

S’adressant aux membres de la Résistance iranienne M. Malik a ajouté : « Nous sommes avec vous et nous vous aiderons. Vous étiez les premiers qui ont été frappés par le régime des mollahs, avant la souffrance en Irak, en Syrie, au Liban, au Yémen et dans d'autres pays » l'OMPI l'emportera contre ce fascisme religieux, pour soulager toutes les nations » conclut M. Malik.