in german L’hebdomadaire allemand Focus a révélé dans son numéro du 26 juillet que les services de renseignement allemand ont identifié un agent du Ministère du Renseignement et de Sécurité des mollahs, « Arhan R. », impliqué dans l'espionnage du principal parti d'opposition, les Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), mettant fin à ses activités.

Selon l'hebdomadaire, « Arhan R. avait pour tache d’envoyer des informations de première main sur le groupe d'opposition iranien OMPI et des groupes de gauche. Mais, selon un analyste, toutes les informations avaient pour but de tromper. »

Focus ajoute que « le VEVAK, l’appareil répressif des mollahs, continue de cibler les forces de l'opposition résidant en Allemagne. Il y a des informations contenues dans ces documents sur les opérations qui resteront confidentielles. Le cas d’Arhan R. est l'un d'entre eux. Il a induit en erreur plusieurs agents secrets. Le Bureau de la protection de la Constitution dans la ville de Cologne a découvert que ledit individu a rencontré plusieurs agents du régime iranien après sa réunion au bureau de Potsdam pour la protection de la Constitution. »

Il est à noter que les services de sécurité dans les pays européens ont affirmé à maintes reprises que la mission la plus importante des activités d'espionnage du régime iranien est le dénigrement de l'OMPI et de divulguer des informations trompeuses au sujet de l'organisation tout en préparant le terrain pour effectuer des opérations terroristes contre les adversaires des mollahs.

Sur cette base, l'Union européenne a appelé dans une résolution les gouvernements nationaux à expulser et empêcher l'entrée des agents du régime iranien en Europe.