François Colcombet
Le président américain Donald Trump a annoncé le 13 octobre sa nouvelle stratégie iranienne. Refusant de « certifier » le respect par l'Iran de l’accord nucléaire signé par les cinq puissances mondiales, sans formellement s’en retirer, il a opéré un tournant majeur dans la politique américaine en plaçant le Corps des Gardiens de la révolution (CGRI ou Pasdaran), la milice armée du régime iranien, sur la liste spéciale des terroristes mondiales (SDGT) pour son soutien au mouvements extrémistes au Moyen-Orient et au régime de Bachar Assad.

Mme Dowlat Nowrouzi
Une représentante du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Mme Dowlat Nowrouzi, s’est félicité, dans une interview à « Simay Azadi », la télévision par satellite proche de la Résistance iranienne, du rapport récent de l’ONU concernant l’Iran lors de la troisième commission de l’assemblée générale.

pasargad
Pasargades n ° 2 - Afin de démontrer l'unité nationale contre le régime des mollahs, les citoyens iraniens de différentes villes du pays se sont rendus en direction de Pasargades (Province de Fars – sud du pays) depuis le vendredi 27 octobre pour commémorer Cyrus le Grand (figure populaire de la Perse antique) sur sa tombe.

Iran - Réaction absurde des Gardiens de la révolution contre le rassemblement populaire à Pasargades
Le régime théocratique anti-iranien et cruel a eu cette année une réaction absurde lors du rassemblement du 29 octobre pour la commémoration de l'anniversaire de Cyrus le Grand. Tous les organes répressifs, en particulier les Gardiens de la révolution (pasdaran), ont déployé tous les moyens répressifs pour terroriser la société et empêcher la tenue d'un grand rassemblement populaire à Pasargades.

Maryam Radjavi
Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil National de la Résistance iranienne, a salué les courageux Iraniens qui manifestent depuis plusieurs mois à Téhéran et dans plusieurs villes du pays contre le système corrompu des mollahs.

Maryam Radjavi
Message à la réunion au sénat Italien défendre la résistance pour la liberté en Iran
Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI a envoyé le message suivant à une réunion tenue au sénat Italien dans lequel elle estime que défendre la résistance pour la liberté en Iran est nécessaire pour combattre l’ennemi majeur de la paix et de la sécurité dans le monde que sont les pasdaran et leur guide suprême. Dans son intervention par videoconference, elle a déclaré:

Struan Stevenson
À la suite de l’annonce par la Maison Blanche de la nouvelle stratégie américaine pour l’Iran, Struan Stevenson, président de l’Association européenne pour la liberté en Irak (EIFA) a fait une déclaration dans laquelle il a salué la mise sur liste noire des Pasdaran, les funestes Gardiens de la révolution des mollahs :

David Clarinval
Mardi 17 octobre 2017. Lors d'une réunion organisée par le Comité belge des parlementaires et des maires pour un Iran démocratique au Parlement belge, David Clarinval, chef du groupe Mouvement réformateur (MR) à la Chambre, a déclaré sa solidarité avec le mouvement pour la justice et les droits de l’homme en Iran :