Les experts américains mettent
CNRI Qualifiant l'accord avec les compagnies aériennes iraniennes de très dangereux, des experts en matière de sanctions ont mis en garde contre la vente d'avions fabriqués aux États-Unis à l’Iran lors d'une réunion au Heritage Foundation à Washington, DC, le 21 avril 2017.

 

CNRI - À la suite de l'intensification des luttes intestines au sein du régime iranien et la candidature à la présidentielle d’Ebrahim Raïssi, un des auteurs du massacre des prisonniers politique en 1988 en Iran, un média d'Etat officiel a publié le texte du décret émis par Khomeiny, le fondateur du régime islamiste, ordonnant le massacre à la commission de la mort.

la répétition de l'insurrection de 2009 en Iran
CNRI - Le chef de l’appareil judiciaire du régime iranien, Sadegh Larijani, a exprimé son inquiétude quant à la répétition de l'insurrection de 2009 à la veille de l'élection présidentielle en Iran, exhortant les forces de sécurité à rester en état d’alertes.

Iran - "Election présidentielle" des mollahs en mai en 12 questions
1. Pourquoi les "élections présidentielles" des mollahs prévues pour le 19 mai sont-elles importantes ?

Les élections présidentielles en trompe-l’œil du régime des mollahs auront lieu le 19 mai. Cette élection a lieu à un moment critique rare dans l'histoire du régime. Les trois grands facteurs constituant les calculs d'Ali Khamenei, le Guide suprême du régime, sur son choix du prochain président sont les suivants :

Ali Khamenei
CNRI - Lors d'un rassemblement avec des commandants des pasdaran et des forces armées, le Guide Suprême des mollahs, Ali Khamenei, a alerté que les ennemis du régime se focalisaient sur les faiblesses économiques du pays dans le but de perturber la parodie électorale de mai prochain.

Khan Sheykhun était en appui aux opérations
Les enquêtes sur les événements d’avant et d’après l'attaque chimique de Bachar el-Assad sur la ville de Khan Sheykhun, indiquent clairement que le but de cette attaque était de soutenir les opérations des pasdaran (CGRI) dans la province septentrionale de Hama. Depuis que l'Armée syrienne libre et l'opposition syrienne ont commencé à avancer, depuis le 21 mars 2017, dans le secteur nord de Hama et sont arrivées à environ trois kilomètres de la ville, les Gardiens de la révolution (iranien) - les Pasdaran - ont dépêché, vers cette zone, leurs forces de Damas et de ses banlieues, accompagnées de leurs commandants hauts gradés.

sadegh larigani
CNRIEn réaction aux remarques faites il y a quelques jours par le député iranien Mahmoud Sadeghi concernant les « salaires astronomiques » payés dans l’appareil judiciaire, le pouvoir judiciaire a accusé ce dernier de collusion avec les ennemis à l’étranger.

Le régime craint l'impact du cyberespace sur le prochain
CNRI - Tasnim News, affilié à la Force Al-Qods des pasdaran, a fait part de la crainte du régime iranien de l'impact du cyberespace sur la prochaine élection présidentielle en Iran, la comparant à un champ de mines qui entoure le régime. Selon l'article, « Dans de telles circonstances, nous sommes engloutis dans un champ de mines.