Brigadier-General-Hossein-Rahimi
CNRI – Le porte-parole du gouvernement des mollahs a annoncé que le Brigadier général Hossein Rahimi a été nommé commandant des forces de la police de Téhéran. Ce dernier a été cité en 2011 par l’Union européenne comme un des responsables de graves violations des droits de l’Homme en Iran.

Il avait été auparavant chef de la police de la province du Sista-Baloutchistan et avait joué un rôle majeur dans la répression de la minorité Baloutche.

L’Union européenne a imposé en 2011 des sanctions contre Hossein Sajedinia et d’autres criminels en poste à Téhéran, tels que l’interdiction d’entrée sur le territoire européen et la saisit de leurs biens dans les pays membres.

Pendant le soulèvement de 2009, Sajedinia faisait partie des principaux auteurs de la répression de la population éprise de liberté.