Salah al-Hamwi
CNRI - Salah al-Hamwi, membre de la comission politique de la Coalition nationale syrienne, a qualifié le régime iranien de force d'occupation en Syrie et a appelé à son expulsion de Syrie. Lors d'une interview avec la chaine IRANNTV (Résistance iranienne), diffusée le jeudi 15 juin 2017, il a dénoncé les funestes desseins expansionnistes du régime iranien et son ingérence dans les affaires syriennes :

« Les mollahs utilisent des stratagèmes comme la formation de milices chiites pour mener à bien leurs plans expansionnistes en Syrie... Ils doivent rendre des comptes aux puissances mondiales et au Conseil de sécurité de l'ONU... Ils sont des agresseurs et des forces d'occupation, la Syrie est notre patrie et peu importe combien de temps cela prendra, ils partiront ».

Salah al-Hamwi a ajouté : « Aux héros qui défendent notre patrie, je dis, nous devons faire face aux éléments iraniens sous tous les aspects; qu’il s’agisse d’aspects politique, commercial et militaire… nous devons nous tenir prêts sur tous les fronts. Nous devons les affronter pour les empêcher de venir à bout de la résistance du peuple syrien et des pays arabes et islamiques. »

Ce membre de la Coalition nationale syrienne qui a passé un quart de siècle en prison sous le régime d'Assad, a ajouté : « Nous devons être attentifs aux risques et aux obstacles sur notre chemin, nous devons lutter contre eux en utilisant toutes les options que nous disposons. »

La persistance des crimes de guerre en Syrie avec l’implication grandissante des gardiens de la révolution islamique et de ses milices montre clairement que tant que le régime iranien et les Pasdaran ne sont pas expulsés de Syrie, et tant que leur gouvernement marionnette est au pouvoir à Damas, la paix, la tranquillité et même un cessez-le-feu ne pourraient pas être atteints dans le pays et la région.