Iran : Manifestations de jeunes sans emploi et de pauvres vendeurs ambulants
CNRI - De jeunes sans emploi et de pauvres vendeurs ambulants de la ville d’Abadan, privés de leurs gagne-pain par les forces répressives, ont organisé un rassemblement de protestation au centre-ville samedi dernier.

Ils brandissaient des pancartes sur lesquels il était écrit : « Je fais honte à mes enfants. », « Quel péché avons-nous commis pour être au chômage ? », « Quel est notre péché à nous les jeunes d’Abadan ? » «Une personne rassasiée ne connaît pas la situation d’un affamé », « Si vous ne nous donnez pas de travail, au moins, n’empêchez pas notre gagne-pain », « Vous avez coupé les vivres à nos femmes et à nos enfants », « Donnez des places aux vendeurs ambulants ».

Les organes répressifs du régime, en attaquant les vendeurs ambulants et en confisquant leurs maigres biens, entravent leurs efforts pour assurer leur subsistance et celle de leurs familles. Certain ont exprimé leur colère et désespoir contre ces injustices en s’immolant par le feu.